RADIO(S)

Alerte info
le 17 novembre : Le gouvernement ne veut pas de « blocage total », 17 NOV : Dunkerque,Mobilisation Générale Stop aux carburants hors de prix météo de Dunkerque : MÉTÉO DU JOUR 00/05H CETTE NUIT Heure par heure Comparer Ciel clair devenant peu nuageux. Peu nuageux 2° Ressenti -2 65 km/h Rafales d'Est Dunkerque Lundi 19 Novembre MATIN Heure par heure Comparer Beau temps peu nuageux. Peu nuageux 3° Ressenti -2 60 km/h Rafales d'Est 12/17H APRÈS-MIDI Heure par heure Comparer Ciel variable devenant peu nuageux. Peu nuageux 7° Ressenti 2 55 km/h Rafales du Nord-EstSOIR Heure par heure Comparer Ciel variable se dégageant totalement. Peu nuageux 6° Ressenti 0 70 km/h Rafales d'Est 00/05H NUIT Heure par heure Comparer Ciel clair. Ensoleillé 4° Ressenti -2 70 km/h Rafales d'Est CE SOIR Heure par heure Comparer Ciel clair. Ensoleillé 4° Ressenti -1 65 km/h Rafales d'Est info : Technologies À partir de jeudi, le téléphone fixe c’est (presque) fini ! LE 17 novembre : Blocages Première action des Gilets jaunes dans le Nord, à Dunkerque





Le carburant est devenu un bien de luxe, mais que tout le monde paye le même prix quel que soit son niveau de vie. Entre 2010 et 2018, il faut approximativement travailler une heure de plus (lorsque l’on touche le SMIC) pour faire le plein de gazole (si celui-ci fait 40 litres).

Edition numérique des abonnés

Qui se souvient pourtant qu’en 2012, le prix d’un litre d’essence était plus élevé qu’aujourd’hui ? Pas l’ombre d’un gilet jaune à l’époque... Le prix des carburants a également fortement baissé entre 2014 et 2016. Date à laquelle la décision des pays de l’OPEP de réduire leur production a enflammé à nouveau les prix.

Edition numérique des abonnés

L’augmentation des taxes a, pour sa part, largement contribué à la plus forte augmentation des prix du gazole, de plus en plus proches de ceux de l’essence.

La double peine

Selon Les Échos, sur le site d'AramisAuto, le prix de revente des citadines diesel aurait déjà reculé de 10 à 15 %. La part de marché du diesel , est déjà tombée en France à 35 % des ventes de voitures neuves. «  Aujourd'hui il y a plus d'offre que de demande sur le diesel », explique Vincent Hancart, directeur général de la plate-forme digitale AutoScout24 France.

La part des taxes

Les taxes récoltées par l’État représentent entre 58 et 61 % du prix du litre de carburant. C’est de loin la première composante du prix en France.

Edition numérique des abonnés

Deux taxes sont collectées : la TVA, dont le taux est stable à 20 % depuis longtemps, mais aussi et surtout la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) qui a remplacé la TIPP. Payée par les professionnels du carburant et répercutée sur le prix, elle s’applique à l’essence, au gazole et au fioul.


Partager